Booster ses performances sportives en respirant mieux

Les bienfaits d’une activité physique régulière

La pratique d’une activité sportive est essentielle pour notre bien-être au quotidien, qu’il s’agisse d’un objectif sportif, esthétique ou lié à la santé – physique ou psychique. Depuis mars 2020, et l’arrivée de la COVID-19 en France qui a fortement impacté les salles de sport en les obligeant à fermer, la pratique du sport en intérieur (appartement, maison) est devenue très importante. Depuis, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), nous recommande fortement de limiter nos déplacements mais de garder une activité physique dynamique minimale d’1h par jour chez les enfants et de 30minutes chez les adolescents et les adultes.

Le principe est simple : malgré la limitation de nos déplacements extérieurs, il faut lutter contre la sédentarité. Il est aussi recommandé de pratiquer des activités de renforcement musculaire, de souplesse et d’équilibre, faciles à mettre en place à la maison. Associés à un télétravail renforcé, ces changements, relatifs à l’activité physique, nous apprennent à repenser nos modes de vie et à nous adapter à cette situation exceptionnelle.

De plus en plus, le sport se fait chez soi avec un minimum de matériel.

Avec la pandémie, une nouvelle tendance s’est renforcée : le sport à domicile. Le ministère chargé des sports nous accompagne en faisant découvrir par exemple, des plateformes gratuites spécialisées proposant des activités sportives à pratiquer à domicile (BeSport, Activiti by My Coach, Goove.app etc.) et des conseils simples à mettre en pratique pour s’activer au quotidien.  

En parallèle, des personnalités ou entreprises en lien avec le sport ont vu leur popularité s’accroître au fur-et-à-mesure des différents « lives » proposés : il s’agit de cours de sport gratuits qu’il suffit de rejoindre au moment de leur diffusion. On en trouve notamment sur les profils Instagram et/ ou Facebook de L’Appart Fitness (salle de sport), @SissyMUA (influenceuse fitness) ou Décathlon France qu’on ne présente plus. Certains d’entre ont même développé leurs propres programmes ou application (TRAINSWEATEAT ou Decathlon Coach), pour assurer un coaching régulier sans matériel et à la maison : accessible à tous.

Un air sain : la clé pour s’activer en toute sécurité

Quel que soit l’effort réalisé et son intensité, bien respirer est primordial. Quand l’effort physique s’intensifie, notre appareil respiratoire s’adapte et notre besoin en air augmente. L’optimisation de nos performances dépend de la bonne alimentation de nos muscles en dioxygène, et donc de la qualité de notre respiration au moment de faire du sport. Les discipline telles que le Yoga, le Tai-chi ou le Pilates qui visent à renforcer et équilibrer le corps et l’esprit – qui paraissent moins intenses, insistent pourtant sur l’importance de la respiration qui doit être profonde et régulière. 

Parmi les sports faciles à pratiquer chez soi, le Yoga est sans aucun doute l’un des plus populaires.

En exerçant un effort physique, le volume d’air inspiré passe de 6 à 8 litres/minutes au repos à 80 à 150 litres/minutes, selon l’intensité de l’exercice. Nous inhalons donc plus d’air, soit plus de polluants. Les risques rencontrés touchent notre santé (irritations des yeux et du nez, pathologies respiratoires chroniques, maladies cardio-vasculaires, développement d’allergies etc.). Néanmoins, chacun a des besoins uniques et réagit différemment à la présence de polluants dans l’air qu’il respire (par exemple, une personne victime d’asthme peut garder des séquelles respiratoires).

En période de pic de pollution, la pratique du sport en extérieur est fortement déconseillée. Or, nos intérieurs sont encore plus pollués du fait du non-renouvellement de l’air. Logiquement, le sport indoor devrait également être remis en cause : sauf pour les intérieurs disposant de technologie de purification et renouvellement de l’air.

L’industrie, les engrais chimiques, les solvants présents dans nos peintures ou encore les colles utilisées dans les mobiliers, sont à l’origine d’une pollution qui s’infiltre et s’installe durablement dans nos intérieurs. Confiné entre 4 murs, l’air intérieur est jusqu’à 9 fois plus pollué que l’air extérieur et ce, en zone rurale comme en centre-ville.

Quels polluants sommes-nous le plus susceptible de respirer au cours d’une pratique sportive à domicile ?

  • Poils d’animaux domestiques
  • Grosses poussières
  • Acariens
  • Bactéries
  • Pollens
  • Des composés organiques volatiles (que l’on retrouve dans des produits d’entretien, de la peinture etc.)

Le purificateur, partenaire santé de qualité médicale

Equipé de filtres HEPA (13 ou 14), le purificateur d’air capture et retient par un procédé de filtration mécanique tout type de particule fine. Il s’agit aujourd’hui de la technologie d’assainissement de l’air la plus efficace : utilisée dans les hôpitaux et les avions depuis des années, elle est désormais également accessible aux particuliers grâce à ces appareils qui s’intègrent parfaitement à la maison.

Une fois l’appareil allumé, les polluants présents dans l’air de la pièce (particules fines PM 2.5, COV, poussières, bactéries, pollens etc.) sont analysée afin d’assurer une filtration adaptée pour un air intérieur assaini en permanence. L’utilisation des techniques d’ionisation et de photocatalyse peuvent également intervenir en complément de la filtration mécanique.

Grâce au purificateur d’air, la respiration est facilitée pendant l’effort et en récupération, la performance sportive optimisée, la qualité de vie et le bien-être général améliorés.

Choisissez le modèle le plus adapté à vos besoins : https://www.air-et-sante.fr/purificateurs-d-air/