Pourquoi la pollution de l’air augmente-t-elle l’été et comment s’en protéger ?

C’est une réalité à laquelle nous ne pouvons échapper : l’été, lorsque les températures augmentent, la pollution de l’air s’intensifie également. Pour être tout à fait précis, c’est surtout la pollution à l’ozone (O3) qui se renforce. Ce gaz irritant n’est pas directement lié à l’activité humaine, mais il est la conséquence de réactions chimiques sous l’effet du soleil. S’il n’y a pas de vent pour le disperser, il peut être la cause de nombreux maux en période estivale : irritation des yeux, du nez, de la gorge et d’essoufflements.

raisons de l'augmentation de la pollution de l'air pendant l'été
© Photo de Siebe Warmoeskerken.

Bref, en période estivale, mieux vaut prendre quelques précautions pour éviter de trop subir les conséquences de la pollution de l’air. Lorsque la chaleur augmente, les risques d’inhaler des gaz polluants augmentent également et peuvent avoir des conséquences graves sur notre santé. Nous verrons comment les purificateurs d’air peuvent vous permettre d’améliorer votre quotidien en vous évitant des problèmes respiratoires.

Les causes scientifiques de la pollution de l’air en été

Vous le savez, le changement climatique représente la plus grande menace du XXIème siècle pour la santé publique. Depuis plusieurs années, nous observons une augmentation des températures et des changements profonds dans nos éco-systèmes. Ces évolutions climatiques font courir un risque accru aux populations. Lorsque les températures augmentent, la pollution de l’air s’accentue également. En 2019, un humain est exposé à 1,4 jour de canicule de plus par an qu’il y a 20 ans. L’été, la pollution à l’ozone (O3) augmente. À ce propos, Airparif précise que : “les périodes caniculaires et l’ensoleillement sont propices à cette fabrication intensive d’ozone”.

diagnostic en ligne pour mesurer la qualité de l'air intérieur de sa maison

Même si ce gaz n’est pas directement la cause de l’activité humaine, on s’aperçoit rapidement que notre rôle n’est pas neutre dans l’apparition de l’ozone. En effet, La formation de cette pollution de l’air est favorisée par deux éléments : les oxydes d’azote, principalement émis par le trafic routier, ainsi que les composés organiques volatils. Des éléments peuvent accentuer les risques : la présence de rayonnements ultraviolets, des températures élevées (généralement au-dessus de 30°C) et l’absence de vent rendent cette réaction plus intense qu’en temps normal. L’ozone est donc considéré comme étant un “polluant photochimique” que l’on retrouve souvent en été.

Les impacts sur l’Homme et son environnement

L’ozone a une particularité que d’autres gaz polluants n’ont pas : il est volatil. Avec le vent, les villes comme les zones rurales sont touchées par cette pollution de l’air en été. Les impacts sur la santé peuvent être nombreux. Airparif préconise d’éviter les activités en extérieur aux moments où les niveaux d’ozone sont au plus hauts. Les irritations sont les premiers symptômes qui apparaîtront si vous êtes exposés à cette pollution de l’air. En cas de pic élevé, une diminution des fonctions respiratoires d’environ 5% sera susceptible de toucher les personnes présentes dans les zones concernées. Certaines réactions à l’ozone sont plus graves : une toux persistante ou des douleurs au niveau de la poitrine peuvent être observées au-dessus d’une concentration supérieure à 360 µg/m³. Récemment, le Forum of International Respiratory Societies (FIRS) révélait que la pollution de l’air pouvait avoir un impact sur chaque cellule de notre organisme.

Évidemment, ces pics de chaleur et donc d’ozone jouent aussi sur notre environnement. Nous avons déjà tous observé des bâtiments noircis dans nos villes. Le temps y est certainement pour quelque chose, mais la pollution aussi. En effet, la pollution de l’air provoque de la corrosion due au dioxyde de soufre. Les noircissements sont le résultat de la combustion des produits pétroliers. Sur les plantes aussi, une forte concentration d’ozone peut conduire à des nécroses visibles sur les plantes et entraîner une réduction de leur croissance. Une étude de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) explique que la pollution de l’air causée par l’ozone peut modifier les relations de compétitions entre les espèces et altérer la composition des écosystèmes, affectant ainsi leur biodiversité.

Une solution efficace : les purificateurs d’air

Pour éviter de devoir subir les conséquences des pics de pollution, comme en été, nous vous conseillons de vous équiper d’un purificateur d’air. Malgré ce que nous pourrions penser de prime abord, l’air intérieur est généralement beaucoup plus pollué que l’air extérieur. Dans un espace clos, la pollution de l’air s’agrège et a du mal à se disperser. Comme nous passons beaucoup de temps à la maison ou au bureau, il est plus que nécessaire d’assainir l’air intérieur que nous respirons. La solution la plus adaptée pour cela est l’installation d’un purificateur d’air. Silencieux et efficaces, ils permettent de capturer les particules fines en suspension dans l’air et d’éliminer la pollution et les odeurs liées au tabac ou même à l’humidité.

purificateurs d'air d'Air Et Santé

En plus de la pollution de l’air, les animaux domestiques, les acariens et les moisissures produisent des allergènes, sans parler des bactéries et des virus qui propagent des infections dans nos logements. Grâce à la présence d’un filtre HEPA, nos purificateurs d’air sont capables de filtrer au moins 99,97 % des particules de diamètre supérieur ou égal à 0,3 µm, en un seul passage. Ce n’est pas tout : un filtre à charbon actif élimine les composés actifs volatils présents dans l’air. Quelle que soit la taille de votre logement, vous trouverez un purificateur d’air adapté et capable de purifier l’air qui s’y trouve. Découvrez dès maintenant notre gamme de purificateurs d’air pour lutter contre la pollution de l’air, et améliorer votre quotidien, dès cet été.