La bronchiolite, menace sévère de l’hiver 2021-2022.

La bronchiolite, qu’est-ce que c’est ?

Elle débute mi-octobre et se termine à la fin de l’hiver, la bronchiolite est une infection virale très contagieuse et, dans certains cas, grave. Elle est due au virus respiratoire syncytial (VRS).

Cette maladie affecte 30% des enfants de moins de 2 ans chaque année. Pour 1% d’entre eux, une hospitalisation est nécessaire pendant plusieurs jours ou semaines. Les bébés les plus jeunes (moins de 6 mois) sont les plus susceptibles de contracter une forme sévère de la maladie.

Cette maladie débute généralement par un semblant de rhume ou une rhinopharyngite avec une légère fièvre. Peu à peu, la toux apparaît, plus prononcée avant de se transformer en une respiration rapide et sifflante.

Comment ça se transmet ?

Les enfants et adultes peuvent être porteurs du virus et la cause de contaminations croisées. Ils sont souvent asymptomatiques ou présentent un simple rhume.

Comme tous virus, la bronchiolite est transmissible de 2 manières :

  • Par voies aéroportées, car le virus se trouve dans la salive et se transmet par la toux ou les éternuements.
  • Par le touché en contaminant meubles et objets (jouets, tétines, peluches, aliments etc.).

Pourquoi le virus de la bronchiolite est aussi contagieux ?

L’hiver dernier, entre octobre 2020 et mars 2021, le port du masque, l’utilisation constante de gel hydroalcoolique et le lavage de main fréquent étaient les mots d’ordre. Les crèches et écoles étaient fermées pendant cette période, ce qui ne permettait pas aux nourrissons de se contaminer entre eux.

L’épidémie du COVID-19 a eu comme seuls effets positifs la diminution drastique des autres maladies (la grippe, la gastro-entérite et la bronchiolite).

A ce jour, le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique, datant du 20 Octobre 2021, annonce qu’il y a déjà 2 377 enfants admis aux urgences entre le 11 et 17 Octobre 2021. A contrario, l’épidémie de bronchiolite au printemps 2021, avait connu 2 fois moins de cas.

Rapport de la santé publique en date du 20/10/2021 sur le taux de cas de bronchiolite hospitalisés

Aussi, pour qu’une épidémie soit moins virulente, il faut que le nombre de contaminés soit élevé pour atteindre une immunité. Or, l’année précédente, un nombre faible d’enfant a été contaminé et un rebond plus fort sur les nourrissons nés en 2019, début 2020, est à craindre.

Le pic plus élevé en l’hiver 2021-2022 pourrait entraîner une forte contamination des nourrissons qui n’ont pas connus le virus.

Comment prévenir la forte épidémie ?

Il existe des méthodes simples pour prévenir les risques de contaminations :

  • Conserver les gestes barrières appliqués l’année passée, pour les personnes âgées de plus de 12 ans, est essentiel.
  • Se laver les mains fréquemment, vous éliminez jusqu’à 90% des germes de vos mains.
  • Porter son masque dans les espaces publiques ou lorsque vous êtes enrhumés et que vous vous occupez de vos enfants.
  • Eviter à tout prix de d’emmener votre enfant dans les lieux publics en période forte d’épidémie.

De plus, assainir votre lieu de vie est une des solutions les plus efficaces pour prévenir la contamination de bronchiolite. Il vous faut aérer votre logement et la chambre de votre enfant au minimum 15 mins par jour.

Autre possibilité, le purificateur d’air est un des appareils les plus efficaces dans la filtration des bactéries, virus et COV de plus de 0.1 micromètres (la bronchiolite fait 0.15 nanomètres). Equipés d’un filtre HEPA 13 ou 14, il sera votre allié du quotidien pour limiter les risques de contaminations croisées de particules fines aéroportées.

A proscrire : l’utilisation d’encens et d’huiles essentielles qui dégagent des Composés Organiques Volatils.

Sources :

https://fr.news.yahoo.com/épidémie-bronchiolite-courbes-permettent-comprendre-143346345.html

https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-infantiles/bronchiolite-comment-la-prevenir-chez-votre-bebe-174090

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/bebe-conseil-scientifique-predit-epidemie-bronchiolite-grande-ampleur-cet-hiver-94254/